Bulletin 2003

BULLETIN INTERIEUR

« Janvier 2003 »

ISSN : 09805907

Secrétariat :

Marie TRABALON

Faculté des Sciences, B.P. 239

54 506 Vandoeuvre-Les-Nancy cédex

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


SOMMAIRE

Le mot du Président p. 3

Compte-rendu du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale

Renouvellement du Conseil d’Administration p. 4

Nouveaux membres SFECA 2001 p. 5

Webmestre p. 6

Prochains colloques SFECA p. 6

Distribution des bourses SFECA 2001 p. 6

Prix Castor p. 6

Prix SFECA 2003 p. 7

Soutien aux colloques nationaux p. 7

Leçons d’éthologie p. 7

Bilan du colloque de Strasbourg 2002 p. 8

Bourses SFECA 2003 p. 10

Colloque SFECA 2003, Tours p. 11

Colloque de Villeurbanne p. 15

Colloque de Rennes p. 16

Comité National des Sciences Biologiques p. 17

Association d’Ethologie Appliquée p. 19

Résumé de thèse p. 20


LE MOT DU PRESIDENT

Les états généraux de la section 29 du Comité national se sont réunis en septembre 2002. Ce fut l’occasion pour les éthologistes du CNRS d’affirmer leur désir de demeurer dans cette section, en la compagnie de leurs collègues neurobiologistes et psychologues. Le message transmis par nos représentants, Claude Baudoin et Jean-Paul Lachaud, a été bien accueilli. La section 29 a par ailleurs changé de dénomination, elle s’intitule désormais Comportement, Cognition, Cerveau, nous ne nous en plaindrons pas. Ceci étant dit, nous devons rester prudents. Une réforme d’envergure du découpage de l’ensemble des sections se prépare. Et alors que nos collègues de l’écologie comportementale restent solidement ancrés dans la section 30, un projet de division de celle-ci en deux nouvelles sections est actuellement en cours de discussion.

Autre mini séisme dans notre micro habitat, l’Ecole Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort vient de créer une Chaire d’Ethologie, c’est Bertrand Deputte qui a été nommé à sa tête. Voilà un événement attendu depuis des décennies. Et comme il existe quatre écoles vétérinaires en France, chacune indépendante, on doit s’attendre à ce que trois nouveaux départements d’éthologie soient créés dans les prochaines années.

Encore une évolution qui concerne notre société. Le site internet de la SFECA s’est révélé un outil indispensable aux échanges d’information et au rayonnement de notre association. Jacques Beaugrand en a été le bâtisseur et sa cheville ouvrière. L’âge de la retraite a maintenant sonné pour lui. En conséquence, il se retire de sa fonction de webmestre de la SFECA. Qu’il trouve ici l’expression de notre reconnaissance pour toutes ses attentions et le travail accompli durant de nombreuses années. Il nous laisse un site internet moderne et parfaitement fonctionnel.

Le site sera désormais entretenu et mis à jour par notre webmestre nouvellement nommée, Odile Petit. Elle est la bienvenue dans ce rôle qui apporte du travail… et rien d’autre. Ainsi que nous l’avions annoncé dans un précédent bulletin, une liste de liens renvoyant aux pages personnelles des membres de la SFECA sera prochainement placée sur le site internet. Si vous disposez d’une telle page, envoyez son adresse à notre nouvelle webmestre.

L’actualité de ce semestre est chargée en conférences,

A bientôt au Colloque 2003 de Tours !

Bernard Thierry

Président de la SFECA


Compte rendu du Conseil d’Administration

et de l’Assemblée Générale de la S. F. E. C. A.

Strasbourg 2002

RENOUVELLEMENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Conformément aux statuts, un tiers des membres du conseil était à renouveler. Membres élus en 1999 et sortant en 2002 : Franck Cézilly, Claude Fabre-Nys, Bernard Thierry, Marie Trabalon.

· Résultat du dépouillement :

Nombre de voix exprimées : 70

Nombre de bulletins nuls : 1

Les candidats ont obtenu :

Bollache L. (Université, Dijon) : 21 voix

Cézilly F. (Université, Dijon) : 19 voix

Fourcassié V. (CNRS, Toulouse) : 44 voix élu

Joly P. (Université, Lyon) : 45 voix élu

Pierre J.S. (Université, Rennes) : 34 voix

Thierry B. (CNRS, Strasbourg) : 53 voix élu

Trabalon M. (Université, Nancy) : 61 voix élue

· Composition du nouveau conseil d’administration :

C. Blois-Heulin (Université, Rennes), V. Bretagnolle (CNRS, Chizé), R. Chichery (Université, Caen), V. Fourcassié (CNRS, Toulouse), C. Graff (Université, Grenoble), L. Henry (Université, Rennes), P. Joly (Université, Lyon), M. Kreutzer (Université, Nanterre), J. Lecomte (Université, Orsay), M. Pham (INRA, Bures-Sur-Yvette), B. Thierry (CNRS, Strasbourg), M. Trabalon (Université, Nancy).

· Réunion du conseil du 5 / 04 / 02 :

Présents : C. Blois-Heulin, V. Bretagnolle, R. Chichery, V. Fourcassié, C. Graff, P. Joly, J. Lecomte, M. Pham, B. Thierry, M. Trabalon.

Excusés : L. Henry, M. Kreutzer.

· Election du nouveau bureau :

Président : B. Thierry

Secrétaire : M. Trabalon

Trésorière : C. Blois-Heulin


NOUVEAUX MEMBRES SFECA 2002

Bernadou Abel (Andorre, étudiant)

Bertin Aline (Rennes, étudiante)

Berzins Rachel (Boult-aux-Bois, étudiante)

Bodin Carole (Boult-aux-Bois, étudiante)

Boyer Stéphane (Rennes, étudiante)

Bruder Laurence (Strasbourg, étudiante)

Challet Mélanie (Toulouse, étudiante)

Ducottet Cécile (Tours, étudiante)

Gossin Danièle (Coulogne, retraitée)

Greneche Jérôme (Strasbourg, étudiant)

Guesdon Vanessa (Nouzilly, étudiante)

Gunst Noëlle (Strasbourg, étudiante)

Helder Rémi (Boult-aux-Bois, chercheur)

Henry Caroline (Boult-aux-Bois, étudiante)

Joly Marine (Montpellier, étudiante)

Keller Dominique (Strasbourg, professeur)

Kowalski Solange (Orsay, étudiante)

Le Galliard Jean-François (Paris, étudiant)

Leterrier Christine (Nouzilly, chargée de recherche INRA)

Levrero Florence (Paimpont, étudiante)

Lienard Emmanuel (Boult-aux-Bois, étudiante)

Marchal Valérie (Tours, étudiante)

Menard Nelly (Paimpont, chargée de recherche CNRS)

Monnin Thibaud (Paris, chargé de recherche CNRS)

Niogret Jérôme (Nancy, étudiant)

Parisot Maelle (Nanterre, étudiante)

Pasteau Magali (Nanterre, étudiante)

Pays Olivier (Boult-aux-Bois, étudiant)

Pichegru Lorien (Strasbourg, étudiante)

Pincemy Gwenaëlle (Rennes, étudiante)

Poirier Roseline (Caen, étudiante)

Poisbleau Maud (Villiers-en-Bois, étudiante)

Richard Sabine (Nouzilly, chargée de recherche INRA)

Sansguilhem Cécile (Castanet Tolosan, étudiante)

Tanvez Aurélie (Nanterre, étudiante)

Villerette Nicolas (Boult-aux-Bois, étudiant)


WEBMESTRE

En remplacement de Jacques Beaugrand qui prend sa retraite, la nomination d’Odile Petit (CNRS, Strasbourg) comme nouvelle webmestre de la SFECA est approuvée. L’entretien de la liste de diffusion SFECA sera également à sa charge.

Pour placer une annonce sur le site internet, l’adresser à Odile Petit : odile.petit@neurochem.u-strasbg.fr. Si vous disposez d’une page personnelle sur internet, envoyez dès que possible l’adresse de cette page à Odile Petit.

prochains colloques SFECa

Le colloque SFECA 2003 est organisé à Tours par Christine Errard, Alain Lenoir et Catherine Belzung.

Le Colloque SFECA 2004 sera organisé à Caen par Raymond et Marie-Paule Chichery.

DISTRIBUTION DES BOURSES SFECA 2002

· Bourses de participation au colloque 2002

La SFECA a attribué des bourses d'un montant de 150 euros chacune à trois étudiants qui ont présenté une communication au colloque SFECA de Strasbourg. Les heureux lauréats sont : Valérie Dufour (Angleterre), Yann Gobrecht (Limoges) et Anne-Sophie Darmaillacq (Caen).

· Bourses de participation à une conférence internationale 2002

La SFECA a attribué des bourses d'un montant de 250 euros chacune à trois étudiants qui ont présenté une communication lors la première European Conference on Behavioral Biology (Münster, 31 juillet – 4 août 2002) : Maud Drapier, Hélène Gelez et Jean-Baptiste Leca.

Une bourse de 400 euros est remise à Marina Préault pour lui permettre de participer à la 9e conférence de l’International Society for Behavioral Ecology (Montréal, 7 – 12 juillet 2002).

PRIX CASTOR

La SFECA a décerné deux prix symboliques (un morceau de bois travaillé par un castor) à des étudiants lors du colloque de Strasbourg.

Audrey Dussutour a obtenu le prix de la meilleure communication orale sur le thème « Organisation du recrutement chez la fourmi Lasius niger ».

Caroline Gilbert a reçu le prix du meilleur poster sur le thème « Le manchot… et la tortue».


Prix SFECA 2003

En alternance avec le Prix Geoffroy Saint-Hilaire, dorénavant le Prix SFECA est attribué tous les deux ans à un jeune chercheur ayant produit des résultats marquants et qui font progresser nos connaissances de manière significative.

Lors de sa réunion d’automne, le Conseil d’Administration a décidé d’attribuer le Prix SFECA 2002 à Thibaud Monnin pour l’originalité de ses travaux sur les sociétés d’insectes, un domaine d’étude particulièrement développé en France. Le prix lui sera remis sous la forme d’une médaille symbolique lors du colloque de Tours.

Thibaud Monnin est entré au CNRS en 2001. Il est chargé de recherche au Laboratoire d’Ecologie (CNRS UMR 7625) de l’Université Pierre et Marie Curie. Il a réalisé sa thèse à l’Université de Villetaneuse sous la direction de Christian Peeters sur la régulation de la reproduction chez la fourmi sans reine Dinoponera quadriceps. Il a poursuivi par un séjour post-doctoral à l’Université de Sheffield chez le Pr. Francis Ratnieks, puis par un stage à l’Université de Florence chez le Pr. Stefano Turillazi, avec le financement de l’European Science Foundation puis une bourse Marie Curie. Thibaud Monnin a une dizaine de publications à son actif. Il a récemment démontré l’existence d’un cas original de contrôle de la reproduction chez une espèce de fourmi : la femelle dominante marque chimiquement son challenger, indiquant ainsi à aux autres femelles quel est l’individu à soumettre ; elle obtient la coopération des autres femelles car celles-ci sont plus apparentées à ses descendantes qu’à celles qu’auraient eu son adversaire. Ce travail a fait l’objet d’une publication dans Nature.

SOUTIEN AUX COLLOQUES NATIONAUX

Le Laboratoire Ethologie-Evolution-Ecologie de l’Université de Rennes a adressé au conseil de la SFECA une demande de subvention pour le colloque qu'il organise sur le thème Cerveau, Cognition et Comportement du 20 au 22 mars 2003. Considérant que le thème de ce colloque correspond aux objectifs de la SFECA, il est décidé d'attribuer une aide financière de 500 euros aux organisateurs en leur demandant de transmettre les actes du colloque au secrétariat de la SFECA afin qu’ils soient distribués à l’ensemble des membres de la société.

Lecons d’éthologie

Le projet des 10 Leçons d’Ethologie à placer sur le site de la SFECA a été mis en route. Nous allons produire une première leçon sur le thème de « L’Araignée et sa Toile », à destination des écoles primaires. Le projet est piloté par Bernard Thierry, et l’équipe de Nancy apporte son savoir et ses documents : Bertrand Krafft, Raymond Leborgne, Alain Pasquet et Marie Trabalon. Ce sont des étudiants de la Licence Professionnelle « Activités et Techniques de Communication » de l’Université de Strasbourg qui vont réaliser ce projet multimédia.


BILAN

du Colloque conjoint de la Société d’Ecophysiologie et

de la Société Française pour l’Etude du Comportement Animal

ADAPTATION ET AUTO-ORGANISATION

Strasbourg 2002

Le colloque s’est déroulé du 2 au 6 avril 2002 à l’Atrium de l’Université Louis Pasteur à Strasbourg. Il a été organisé par Bernard Thierry, David Grémillet et Odile Petit, avec le parrainage et le concours financier du Conseil Régional d’Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin, du Ministère de la Recherche et de la Technologie, de l’Université Louis Pasteur (Strasbourg I), du Département des Sciences de la Vie du CNRS, du Centre d’Ecologie et Physiologie Energétiques (CNRS UPR 9010), du Réseau Grand-Est des Sciences Cognitives (ACI Cognitique, MRT), de la Société d’Ecophysiologie et de la Société Française pour l’Etude du Comportement Animal.

Le colloque a réuni 119 participants enregistrés venant de France et des pays francophones voisins. Sept conférenciers invités étaient originaires de France, Belgique, Suisse ou des USA.

43 communications orales, 9 communications affichées et 3 films ont été présentés.

Les communications en fonction des grands organismes de recherche se répartissent comme suit : CNRS 23, INRA 5, IRD 1, Muséum d’Histoire Naturelle 2, Universités françaises 15, Universités étrangères 9.

Il est à noter que de nombreuses communications (28) ont été présentées par de jeunes chercheurs en cours de doctorat ou post-doctorat. Elles ont été d’un excellent niveau, ce qui traduit la vitalité de la recherche en biologie animale. L’intérêt et la forte participation des étudiants de second cycle (non enregistrés) sont également un signe encourageant pour le devenir de notre discipline.

Le colloque a été l’occasion de rendre hommage à Pierre Dejours, membre actif de l’Académie des Sciences. Le souvenir et la carrière de Jean Médioni, ancien professeur de l’Université Paul Sabatier (Toulouse), décédé en 2001, ont été évoqués par René Misslin.

Le Prix Geoffroy Saint-Hilaire a été décerné par la SFECA pour la première fois. Bernard Thierry, Président de la SFECA, l’a remis lors du colloque à Hans Kummer, professeur émérite de l’Université de Zürich, au titre de l’ensemble de son œuvre scientifique sur l’organisation sociale des primates. Hans Kummer a ensuite présenté une conférence intitulée « Some proximate causes of hamadryas baboon sociality : field studies and the role of experiments ». Cette conférence passionnante aura été la dernière de sa carrière.

Deux Prix Castor ont été remis par la SFECA. Ils ont récompensé Audrey Dussutour (LECA, Université de Toulouse) pour la meilleure communication orale et Caroline Gilbert (CEPE, Strasbourg) pour la meilleure communication affichée.

La société Biotrack a présenté ses matériels électroniques de radiopistage. L’agence photographique Bios exposé ses photographies dans le domaine animalier. La société d’édition de Boeck a présenté ses nouveaux ouvrages dans le domaine de la physiologie et du comportement animal.

Les conférences du colloque ont été transmises en direct sur le site internet de Canal U par le service Multimédia de l’Université Louis Pasteur sur le site suivant : www.canal-U.education.fr/. Les conférences sont maintenant archivées et peuvent être consultées à la même adresse.

La rencontre des membres de deux sociétés scientifiques aux objectifs voisins a suscité un intérêt mutuel. La séance organisée sur le thème des techniques de suivi et de mesure sur le terrain, en particulier, a montré que de nombreuses technologies pouvaient s’échanger entre disciplines. Ceci devrait favoriser la mise en commun des moyens et stimuler les développements futurs dans l’étude des comportements et des adaptations physiologiques de l’animal dans son milieu naturel.

Le colloque a été marqué par de nombreux débats sur les processus de l’évolution biologique. Le thème retenu pour le colloque a provoqué des discussions entre chercheurs impliqués dans la recherche des causes de l’adaptation et d’autres qui étudient les mécanismes de l’auto-organisation. L’objectif premier était de comparer les apports et mérites respectifs de ces deux approches de l’animal dans son milieu. Les conférenciers invités ont présenté les recherches sur les adaptations physiologiques et comportementales (J.C. Massabuau, W. Porter, H. Kummer, R. Noë) et les modèles d’auto-organisation (C. Hemelrijk, J.L. Deneubourg), et discuté du contraste entre les deux approches (E. Danchin). Les communications des autres conférenciers ont apporté des résultats dans ces différents domaines et en particulier en matière d’écophysiologie, d’apprentissage et d’organisation sociale. L’atmosphère conviviale du colloque a permis des échanges directs et fructueux qui ont permis de constater que, bien loin de s’exclure, l’adaptation et l’auto-organisation sont des concepts complémentaires, tous deux indispensables à la compréhension des phénomènes biologiques. Cette réflexion devrait participer au renouvellement des idées et des études dans les prochaines années.


BOURSES SFECA 2003

· Bourses de participation au colloque 2003

La SFECA attribue des bourses d'un montant de 150 euros à des étudiants membres* de l'association qui présentent une communication au colloque SFECA qui se tiendra à Tours du 6 au 8 Avril 2003 prochain. Les candidats doivent faire parvenir leur dossier de candidature au secrétariat avant le 15 février 2003. Le dossier doit être adressé sur support électronique (en E-mail dans le corps du texte) à l'adresse de la secrétaire de la SFECA.

Le dossier de candidature est composé d'un CV, d'un résumé de la communication proposée, et d'une lettre justifiant en quelques lignes de l'intérêt du colloque pour l'étudiant et son équipe d'appartenance. Le conseil de la SFECA sélectionne les dossiers en fonction de leur qualité scientifique et de leur adéquation avec l'étude du comportement. La bourse est remise à l'étudiant sous forme d'un chèque, à l'occasion de l'assemblée générale de l'association qui a lieu lors du colloque.

· Bourses de participation à une conférence internationale 2003

La SFECA attribue des bourses à des étudiants membres* de la SFECA qui présentent une communication dans le cadre d’un Congrès International en relation avec le comportement. Les candidats doivent faire parvenir leur dossier de candidature au secrétariat avant le 15 mars 2002. Le dossier doit être adressé sur support électronique (en E-mail dans le corps du texte) à l'adresse de la secrétaire de la SFECA.

Le dossier de candidature est composé d'un CV, d'un résumé de la communication proposée, et d'une lettre justifiant en quelques lignes de l'intérêt du congrès pour l'étudiant et son équipe d'appartenance, avec mention des dates, lieu et intitulé de la conférence. Cette lettre doit préciser si l’étudiant adresse une demande de bourse auprès d’autres organismes (cf. demande bourse auprès de l’Académie des Sciences). Le conseil de la SFECA sélectionne les dossiers en fonction de leur qualité scientifique et de leur adéquation avec l'étude du comportement. La bourse est remise à l'étudiant avant son départ sous la forme d'un chèque. Il est demandé aux boursiers de faire figurer le logo de la SFECA sur le support de leur communication et de mentionner l'aide apportée par la société. Un rapport d'une page leur est également demandé à l'issue de la conférence.

* Il faut être membre de la SFECA (et à jour de cotisation) au 31 décembre 2002 pour pouvoir faire acte de candidature.


Colloque de la Société Française pour l’étude du Comportement Animal

SFéCA

6-7 et 8 avril 2003, TOURS

L’individu dans son environnement

Les conditions de vie (ou même de survie) de l’animal dans son environnement sont une préoccupation à la fois du grand public et des scientifiques. Cela concerne aussi bien l’animal de laboratoire que l’animal dans son milieu naturel, l’animal de compagnie ou l’animal de rente. De nombreuses études sont en cours actuellement sur ces problèmes et font l’objet de programmes scientifiques nationaux et européens (cf. par exemple l’impact des études sur le « bien être animal » ou le réseau européen INSECTS). Ces travaux vont de l’analyse des pressions évolutives qui ont amené une espèce à s’adapter à tel environnement, à la psychologie comparée en passant par l’éthologie appliquée. Ce colloque abordera les solutions individuelles ou de groupe mises en place par les animaux face aux diverses situations auxquelles ils sont confrontés. Parmi ces dernières, une place particulière sera faite à l’influence de l’environnement social.

Comité d’organisation : IRBI (Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte, CNRS, UMR 6035), équipe Psychobiologie des émotions (EA 3248) et DESCO (Département des Sciences du Comportement) - UFR Sciences et Techniques, Tours

· Responsable : Christine Errard, téléphone : 02 47 36 70 01 ; télécopie : 02 47 36 72 85 ; mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

· Catherine Belzung, Alain Lenoir, éric Thibout, et tout le personnel du DESCO (enseignants-chercheurs et ATOS)

Comité scientifique : Arnaud Aubert (EA 3248), Catherine Belzung (EA 3248), Alain Boissy (INRA, Theix), Christine Errard (IRBI), Dominique Fresneau (Université Paris 13), Vincent Fourcassié (CNRS, Université Toulouse), Alain Lenoir (IRBI), Frédéric Lévy (INRA, Tours), Sabine Richard (INRA, Tours), Éric Thibout (IRBI), Marie Trabalon (Université Nancy).

Programme scientifique :

Les débats s’articuleront sur deux journées, l’une consacrée aux comportements émotionnels et l’autre aux comportements sociaux. Il y aura deux symposiums sur chacun de ces thèmes, ainsi que des communications libres et des communications affichées. Des conférences plénières illustreront ces aspects : émotions et motivation (F. Toates, Londres) et les conflits pour la reproduction dans les sociétés d’insectes (S. Aron, Bruxelles). Juan Soler, de Grenade, donnera une conférence illustrant avec l’exemple du coucou les interactions hôte-parasite. Thibaud Monnin, lauréat du Prix SFECA 2003, donnera également une conférence.

Le colloque débutera le dimanche 6 avril par la présentation publique, suivie d’un débat, d’un film du cinéaste animalier Laurent Charbonnier (Blois). Un buffet arrosé des meilleurs vins de Touraine terminera cette soirée.


Inscription au Colloque SFECA 2003

TOURS, 6-7 et 8 avril

L’individu dans son environnement

Les inscriptions ne seront validées qu’à réception du paiement

Nom : ………………………………………………….

Prénoms : ……………………………………………..

Adresse postale : …………………………………………………………………………..

...............................................................................................................…………………….

...............................................................................................................…………………….

Téléphone : …………………...…….. Fax : ………………….……………..

Adresse électronique (indispensable) : …………………………………………………

Droits d’inscription

Ces droits comprennent l’inscription, les pauses café et les repas (banquet, midi et buffet de dimanche soir).

Participant statutaire

membre SFECA 70 Euros

non membre 100 Euros

Participant étudiant de 3e cycle : joindre obligatoirement une copie de la carte d’étudiant ou une lettre du directeur de laboratoire.

membre SFECA 40 Euros

non membre 50 Euros

Personne accompagnante 100 Euros

Réservation à la Cité Universitaire

(sur le site du colloque)

Dans la mesure des places disponibles : seront prioritaires les premiers inscrits.

Je souhaite réserver une place dans une chambre simple avec draps et linge de toilette pour la ou les nuits suivantes (au prix de 13 Euros par nuit) :

6 avril 7 avril 8 avril (entourez les dates concernées)

soit ..…. nuits au prix total de …....... Euros


Inscription au Colloque SFECA 2003

TOURS, 6-7 et 8 avril

L’individu dans son environnement

Paiement

A effectuer par chèque uniquement, à établir à l’ordre de :

Agent comptable de l’Université de Tours

Total dû : ............ Euros

A envoyer directement à : Christine Errard, DESCO, UFR Sciences et Techniques, Parc Grandmont, 37200 TOURS

Ces pages sont à signer et adresser avec le règlement.

Pour les étudiants, joindre une copie de la carte d’étudiant ou une lettre du directeur de recherche.

La date limite d’inscription et de paiement est fixée au 15 février 2003.

Passé cette date, le prix d’inscription sera majoré de 20 Euros.

Date et signature :

Réservation hôtelière

Vous trouverez de nombreux hôtels toutes catégories à Tours.

Voici quelques adresses d’hôtels au centre et peu éloignées de la gare :

Hôtel *

- Régina, 2 Rue Pimbert (02 47 05 25 36) ; 20 à 40 Euros

Hôtels **

- Astéries, 8 Rue Blaise Pascal (02 47 05 41 43) ; 51 à 56 Euros

- Hôtel du Cygne, 6 Rue du Cygne (02 47 66 66 41) ; 41 à 53 Euros

- Ibis Tours Centre, 1 Rue Georges Claude (02 47 70 35 35) ; 42 à 53 Euros

- Le Moderne, 1-3 Rue Victor Laloux (02 47 05 32 81) ; 36 à 53 Euros

- Le Musée, 2 Place François Sicard (02 47 66 63 81) ; 30 à 40 Euros

Il y a aussi un hôtel** à proximité du campus :

- Hôtel du Parc, 17 Bd de Chinon, Joué les Tours (02 47 25 15 38) ; 49.55 à 51.07 Euros.

Vous pouvez aussi contacter l’office de tourisme de Tours : www.ligeris.com/index_fr.html

Pour tout renseignement contacter :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Inscription au Colloque SFECA 2003

TOURS, 6-7 et 8 avril

L’individu dans son environnement

Fiche de renseignement

Nom : ………………………………………………….

Prénoms : ……………………………………………..

Pour nous permettre de planifier au mieux la logistique du colloque,

veuillez nous communiquer les informations suivantes :

Je compte prendre part au :

buffet du 6 avril au soir (19h30 – 21h) : OUI NON

déjeuner du 7 avril à midi : OUI NON

déjeuner du 8 avril à midi : OUI NON

banquet du 7 avril au soir : OUI NON

Proposition de communication

Je désire présenter une communication : OUI NON

Communication orale OUI Communication affichée NON

Titre : ……………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………

Auteur(s) : ……………………………………………………………………………….

Envoyer le résumé par courrier électronique à Alain Lenoir : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(maximum 250 mots ou 1 page). Vous pouvez envoyer deux versions, l’une noir et blanc pour le volume des résumés distribué lors du colloque, l’autre avec des couleurs pour le site web. Les résumés seront publiés sur le site au fur et à mesure de leur arrivée.

Informations disponibles sur le site du DESCO :

www.univ-tours.fr/desco/SFECA/1ere-circulaire-sfeca2003.htm

et sur le site internet de la sféca : ecobio.univ-rennes1.fr/sfeca/


Le Réveil du Dodo

Journées Francophones de Conservation de la Biodiversité

Villeurbanne, 22 au 25 avril 2003

Comité local d'organisation : UMR Ecologie des Hydrosystèmes Fluviaux (G. Bornette, P. Joly, B. Kaufmann, J.P. Léna, S. Plénet) ; UMR Biométrie et Biologie Evolutive (D. Allainé, J.M. Gaillard, D. Pontier) ; laboratoire Socioécologie & Conservation (M. Le Berre, R. Ramousse) ; assistance technique : M.F. Arens, L. Humblot & E. Mallet.

Comité scientifique : sous la présidence de Robert Barbault & F. Sarrazin (Paris VI) : J. Blondel (CEFE Montpellier), F. Burel (Rennes), A. Dutartre (CEMAGREF, Bordeaux), A. Fournier (IRD Orléans), P. Grillas (Tour du Valat), S. Muller (Metz), L. Olivier (Parc National Mercantour), N. Perrin (Lausanne), F. Pinton (Paris X), F. Sarrazin (Paris VI), JJ. Symoens (UL Bruxelles).

La biologie de la conservation est un thème émergent des sciences de la biodiversité. Ce thème confronte les approches de l'écologie des populations et des communautés, des sciences économiques, de l'éthique, du droit et de la gestion de l'environnement autour des problèmes de préservation de la biodiversité. Une conception biologique de la conservation implique que les politiques de gestion du milieu naturel soient attentives au maintien du potentiel évolutif du vivant en créant les conditions de viabilité des populations et d'entretien de leur diversité génétique. Elles doivent aussi veiller au maintien de la richesse spécifique et de la diversité biologique et fonctionnelle des communautés. De telles politiques de gestion relèvent du concept de développement durable qui associe sciences économiques et juridiques pour définir des modes de développement respectueux de la qualité de l'environnement. La biodiversité représente à cet égard à la fois un indicateur et un enjeu pour la persistance de ressources potentielles et le maintien de la fonctionnalité des écosystèmes.

Si ce champ interdisciplinaire est bien développé outre-atlantique, son émergence est plus récente en Europe, et plus particulièrement dans les régions francophones. Néanmoins de nombreuses opérations de conservation biologique réalisées dans ces régions sont accompagnées de programmes de recherche comme en atteste la multiplication des thèses de doctorats soutenues dans ce domaine. Le développement de ce champ interdisciplinaire a motivé l'idée d'organiser une réunion qui donnerait aux chercheurs impliqués dans ces thèmes émergents la possibilité de présenter leurs travaux. Les gestionnaires d'espaces naturels ou les administrations en charge de la préservation de la biodiversité pourraient trouver dans cette réunion une opportunité d'exprimer et de confronter leurs attentes aux derniers progrès méthodologiques et conceptuels.

Ce colloque permettra de faire le point sur la discipline dans les contrées francophones. Nous souhaitons donner prioritairement la parole aux jeunes chercheurs, thésards et post-doctorants, dont les travaux traduisent le dynamisme de la discipline. Nous attendons aussi des chercheurs confirmés qu'ils fassent profiter les plus jeunes de leur expérience.

Le colloque sera aussi un forum qui permettra de faire le lien entre la communauté francophone et la future section européenne de la Society for Conservation Biology.

Vous trouverez le formulaire d’inscription, et des informations sur l'hébergement et les moyens d'accès sur le site web : http://jfcb.univ-lyon1.fr

Pour informations complémentaires : Pierre JOLY, CNRS UMR Ecologie des Hydrosystèmes Fluviaux, Bât. Darwin C, Université Claude Bernard, 69622 Villeurbanne Cédex fax : 33 (0)4 72 44 80 80 e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Cerveau, Cognition et Comportement :

les apports des différentes disciplines

Rennes, 20 - 22 mars 2003

Comité d'organisation : Catherine Blois-Heulin, Hugo Cousillas, Martine Hausberger, Laurence Henry (Université de Rennes 1); Michel Deleau, Jean-Emile Gombert (Université de Rennes 2) ; Jacques Vauclair (Université de Provence)

Société Française de Psychologie, Société Française pour l'Etude du Comportement Animal.

Le comportement chez l'homme comme chez l'animal est l'expression d'une interaction entre activités cérébrales et environnement. Ce colloque, par essence multidisciplinaire et intégratif, rassemble les questionnements des neurobiologistes, neuropsychologues, psychologues et éthologistes autour du comportement et de la cognition comme expressions de l'activité cérébrale. Deux aspects sont particulièrement impliqués : la dimension comparative, résolument abordée à divers niveaux phylogénétiques et la dimension plasticité/variabilité replaçant l'activité cérébrale et le développement du comportement à l'interface avec l'environnement.

Différents thèmes seront abordés et débattus pendant le colloque : l'évolution du cortex, les capacités cognitives des différentes espèces animales, la causalité biologique, les capacités de récupération après perturbation, la variabilité comportementale. Ces thèmes seront introduits par des synthèses de différents points de vue (Neurobiologie : P. Vernier, Psychologie comparée : J. Vauclair et I. Pepperberg, Psychologie sociale : J.P. Deconchy, Neuropsychologie : X. Seron, Psychologie différentielle : J. Lautrey, Neurolinguistique : J.L. Nespoulous, Ethologie : M. Hausberger …).

Sur les différents thèmes, des symposia et des communications affichées sont prévus. Un atelier Jeunes Chercheurs (thèse en cours ou soutenue depuis deux ans au plus) sera organisé : communications affichées sur thème libre. Un prix de la meilleure communication affichée sera décerné.

Information administrative :

Le colloque aura lieu à l'Université de Rennes I. Il est souhaitable de réserver les hôtels à l'avance. Une liste peut vous être fournie sur demande, de préférence par courrier électronique, par le secrétariat du colloque : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Formulaire d’inscription : web.ccr.jussieu.fr/aepu/AEPU-cerveau.html

Information scientifique :

· Martine Hausberger, UMR 6552, Ethologie Evolution Ecologie, Université de Rennes 1, Avenue du Général Leclerc, 35042 Rennes Cedex

Tél. : 02 23 23 68 10 (secrétariat) Fax : 02 23 23 69 27

· Catherine Blois-Heulin, Maître de conférences, UMR 6552 Ethologie Evolution Ecologie, Université de Rennes I, Station Biologique, 35380 Paimpont

Tél : 02 99 61 81 65 Fax : 02 99 61 81 88


ACADÉMIE DES SCIENCES

COMITÉ NATIONAL DES SCIENCES BIOLOGIQUES

Présidence : Pr. Roland PERASSO

Laboratoire de Biologie Cellulaire 4, Bât. 444 Tél. : 01 69 15 72 91 Université Paris XI, Faculté des Sciences Fax : 01 69 15 68 03 F-91405 ORSAY cedex. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

___________________________________________________________________________

Informations concernant les bourses de voyage

pour congrès de biologie se tenant à l'étranger

(à lire et relire avant d'écrire ou de téléphoner)

Le Comité des Sciences Biologiques (CNSB) est la section française de l'Union Internationale des Sciences Biologiques (UISB). Il fonctionne sous l'égide de l'Académie des Sciences, ainsi que d'autres Comités Scientifiques formant ainsi le COFUSI (Comité Français des Unions Scientifiques Internationales). Il est composé de membres de l'Académie des Sciences, du représentant de la France à l'IUSB, des présidents des sections concernées du CNRS, des délégués de plusieurs sociétés scientifiques. L'une des fonctions du Comité est d'organiser la représentation française aux Congrès de Biologie se tenant à l'étranger. Le CNSB demande et gère la subvention annuelle du Ministère des Affaires Étrangères concernant les bourses de voyage pour ces congrès. Pour être de la compétence du Comité, le Congrès doit avoir lieu hors de France, être international (les congrès de Sociétés Nationales accueillant des étrangers ne sont pas retenus) et relever de sa compétence. Sont exclus les congrès relevant d'autres Comités (adresse COFUSI, Académie des Sciences 23 Quai Conti, Paris) : Microbiologie, Physiologie, Biochimie, Biophysique, Nutrition et Alimentation, Psychologie. Sont aussi hors compétence : médecine, dentisterie, sciences appliquées. Le congrès peut être retenu, mais la candidature individuelle refusée (ex : affiliation du candidat à l'INRA, l'INSERM, l'ORSTOM, l'Institut Pasteur, pas de participation active au congrès, ou candidature non confirmée au 15 mars).

Échéances :

- 15 octobre : fin de collection des informations sur les congrès se tenant à l'étranger l'année suivante. La liste des congrès retenus est proposée au Ministère des Affaires Étrangères.

- 15 mars de l'année du Congrès : fin de la réception des demandes avec confirmation des candidatures individuelles (fournir Nom, prénom, âge, fonction, coordonnées professionnelles. Titre, dates, lieu du congrès, photocopie du résumé de la présentation).

- courant mai : si la candidature est retenue, confirmation par le responsable du congrès (désigné par le CNSB). Quand l'allocation a été versée par le Ministère, paiement par chèque adressé directement au bénéficiaire, qui en accuse réception et répond aux questionnaires éventuels. Pour traiter ces dossiers, le Comité se réunit - une fois à l'automne afin de sélectionner les Congrès de l'année suivante pour lesquels une subvention sera demandée au Ministère (si nous connaissons déjà le nombre de candidatures, la demande est mieux ajustée).

- une fois au printemps, quand le montant de la subvention du Ministère est connue afin de la répartir entre les congrès retenus (en tenant compte des candidatures confirmées). D'une façon générale tous les grands congrès de disciplines sont retenus, ainsi que des congrès de disciplines bien représentées en France. La sélection est plus délicate pour des congrès très spécialisés pour lesquels la candidature doit être motivée.

Pour éviter tout problème, respectez les deux échéances capitales

du 15 octobre et du 15 mars.

CONGRES DE BIOLOGIE SE TENANT A L'ÉTRANGER

Une feuille par congrès.

Le congrès doit être International, avoir lieu à l'étranger et relever de la compétence du Comité .

- Intitulé complet du congrès (ne pas utiliser de sigles) :

- Périodicité du congrès :

- Lieu et dates :

Joindre circulaires, programmes, lettres d'invitation...

________________________________________________________________

Candidature individuelle.

Nom, prénom, âge et profession du candidat (y compris doctorant) :

Coordonnées professionnelles du candidat :

Adresse :

Tél Fax Mél

Fournir dès que possible (avant le 15 mars) titre et résumé de l'intervention scientifique.

Indiquer brièvement ci dessous l'argumentation concernant votre candidature (particulièrement nécessaire si votre demande concerne un congrès très spécialisé) :

NB 1. N'oubliez pas les documents concernant le congrès.

NB 2. Si vous n'êtes plus candidat, faites le savoir.


Une nouvelle association est née !

ETHPP

L'Èthologie Appliquée se révèle à vous !

Cette Association (loi 1901) fondée par des anciens élèves du DESS d'Ethologie Appliquée et Chronobiologie du Comportement de Paris 13 a pour objectif de :

· Faire connaître et promouvoir l'éthologie appliquée

· Faciliter l'intégration des jeunes diplômés

· Favoriser les activités d'enseignement, de recherche, de formation continue

ETHAPP accueille toute personne intéressée par l'éthologie et ses applications (étudiants ou professionnels). Si vous avez suivi la formation du DESS en Ethologie Appliquée et chronobiologie du comportement, nous serons très heureux de vous connaître. Manifestez-vous sans attendre et faites-nous partager votre parcours professionnel !

Peut-être connaissez-vous déjà un des membres :

Membres fondateurs : Claudine SCHOTT et David BENHAIM.

Président d’honneur : Claude BAUDOIN (Enseignant-chercheur et Fondateur du DESS) Membres du bureau: présidente, Claudine SCHOTT (Ethologue indépendant) ; vice-présidente attachée à la communication, Aurélia GRIMPARD (Ethologue Médiateur canin) ; Secrétaire, Maryline CLANCHIER (Ethologue-Ergonome) ; trésorier, Floreal JOURDAIN (Ethologue indépendant).

Retrouvez prochainement ETHAPP sur internet où le site de l'association proposera :

aux ETUDIANTS

· l'annuaire des membres de l'association

· des témoignages de professionnels

· des liens vers d'autres associations

· des offres de stage, d'emploi

· et des réponses à vos propres questions !

aux ENTREPRISES

· Une définition de l'éthologie appliquée

· la description des méthodes employées

· ses champs d'action

· des demandes de stage, d'emploi

Le siège social de l'association est l'Université de Paris XIII, 99 avenue Jean-Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse.

Pour tout renseignement, demande d'information ou d'adhésion, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
THESE présentée devant

l’UNIVERSITÉ LOUIS PASTEUR, STRASBOURG I

UFR des Sciences de la Vie pour l’obtention du

DOCTORAT DE L’UNIVERSITÉ

Spécialité : Ethologie

par

Jean-Baptiste LECA

Dominance, négociation et processus de décision

DANS UN GROUPE DE capucins moines (Cebus capucinus)

Cette thèse a été soutenue le 16 décembre 2002 devant la commission d’examen :

Dr. C. Blois-Heulin, Dr. J.L Deneubourg, Dr. M. Haug, Pr. R. Misslin, Dr. B. Thierry

Comment les membres d’un groupe de primates résolvent-ils leurs conflits d’intérêt pour parvenir à produire des comportements collectifs ? L’approche structuraliste met l’accent sur les processus sociaux et les mécanismes comportementaux sous-jacents à la formation des sociétés animales et à l’accomplissement de leurs diverses activités. Cette recherche a été réalisée sur un groupe de 13 capucins moines (Cebus capucinus) élevés en semi-liberté. Elle a permis de comprendre les processus de négociation et de décision collective impliqués dans l’expression de comportements et d’activités complexes chez le capucin moine, comme les interactions agonistiques et post-conflictuelles, ou le déclenchement et la coordination des mouvements de groupe.

Chez le capucin moine, les conflits impliquant des contacts physiques et une réponse agressive de la part de l’individu agressé sont relativement fréquents ; les morsures n’entraînent qu’exceptionnellement des blessures ouvertes ; bien qu’elles soient rares, des interventions non agressives ont été observées. La réconciliation existe et elle est relativement fréquente après les conflits intenses et bidirectionnels. Des comportements intenses, comme les étreintes, sont majoritairement utilisées lors des réconciliations. En ce qui concerne les déplacements collectifs, il apparaît que tous les membres du groupe peuvent effectuer des tentatives de départ ; l’émission de comportements de recrutement particuliers pourrait représenter pour l’initiateur un moyen efficace de signaler sa « proposition » au sujet de la direction à suivre, et ce, quel que soit son statut social ; le leadership est plutôt assez largement distribué à l’ensemble des classes socio-démographiques du groupe ; bien que l’organisation spatio-temporelle des membres du groupe en mouvement soit la conséquence de la structure socio-écologique, ce sont les relations d’affiliation entre les partenaires, plus que la hiérarchie de dominance, qui jouent un rôle non négligeable dans l’agencement des individus lors des déplacements collectifs.

Dans cette espèce, il apparaît que les relations de dominance ne jouent pas un rôle majeur dans la forme et la distribution des interactions, ni dans le processus de décisionnel mis en œuvre lors des mouvements de groupe. Les résultats obtenus tendent également à présenter les capucins moines comme régis par un faible formalisme des relations sociales et montrant des capacités de négociation ainsi qu’un niveau de tolérance relativement élevés. Par ailleurs, il apparaît qu’un certain nombre de variables du système social du capucin moine covarient : ceci pourrait s’expliquer par l’agencement des contraintes internes à l’organisation sociale. En comprenant comment les facultés individuelles conditionnent les accomplissements collectifs, nous serons à même d’appréhender les conditions de formation des groupes sociaux des primates et les forces qui gouvernent leur évolution.

Equipe d'Ethologie et Ecologie Comportementale des Primates

Centre d’Ecologie et Physiologie Energétiques, UPR CNRS 9010, 7 rue de l’Université, 67000 Strasbourg

.
2121.jpg
Mantis religiosa_03.jpg
inseparable.jpg
P1020577.jpg